du Lundi 11 au Mercredi 13
Novembre 2024
Palais des Congrès - Paris - France

Edito

Chères Collègues, Chers Collègues
L’année 2024 va être riche pour notre communauté et pour le CNP-COT qui va devoir fédérer et nous accompagner autour de grands projets 

2024 sera l’année de la poursuite des efforts pour mettre en place le registre RENACOT (extension aux hanches et autres articulations). Notre communauté a une obligation de résultat pour rester crédible aux yeux des tutelles et de la communauté orthopédique internationale. RENACOT va également nous permettre d’avoir une indépendance puisque le registre appartiendra aux chirurgiens orthopédistes, qui pourront ainsi faire face à des demandes institutionnelles ou des agences de santé, tout en permettant la gestion des données (symposiums, promotion d’essais). Cet outil nous permettra d’orienter les politiques de santé et donc notre pratique, et de faire évoluer nos connaissances avec des données incontestables. 

La certification, « serpent de mer » longtemps évoqué, sera mise en œuvre dans le cours de l’année 2024, en fonction de la parution des décrets. Notre spécialité est prête sur le plan technique, le CNP-COT et Orthorisq ont fait en sorte qu’il s’agisse d’une procédure, répondant parfaitement aux requis réglementaires, mais avec un souci de simplification et de facilité dans la pratique. Les détails de cette procédure obligatoire pour tous vous seront présentés et communiqués dans les mois à venir. 

La gestion des difficultés des approvisionnements des implants. Comme vous l’avez remarqué, plusieurs industriels ont décidé l’arrêt de gamme de matériel sans que nous ne disposions de substitution (prothèses massives tumorales et de reconstruction, prothèse de tête radiale, prothèses de révision de hanche, …). Le MDR et des contraintes économiques sont souvent mises en avant par les industriels. La mission du CNP-COT est de tisser des liens entre les industriels et les différentes agences (ANSM, HAS, CEPS) de façon que les demandes en cours soient considérées avec des délais accélérés afin d’offrir aux patients des implants de substitution. De même, nous engageons avec les industriels et les agences de santé des discussions pour limiter ces retraits notamment sur les produits en tension (c’est à dire sans possibilité ou avec une possibilité limitée de substitution). 

Le soutien aux symposiums de la SOFCOT, moments forts de la vie de notre société. Nous avons été alertés par des directeurs de difficultés liées aux exigences règlementaires pour la rédaction des protocoles. A cette fin, nous avons pris contact avec plusieurs sociétés en vue d’apporter une aide et ce dès les prochains symposiums. A ce titre le registre RENACOT sera un outil important permettant la simplification pour la collecte des données. 

La refonte de la nomenclature a été engagée dans des conditions difficiles en sachant qu’au mieux ce travail se fera à « enveloppe budgétaire constante », il est donc très important de participer à la hiérarchisation des actes pour une juste revalorisation. A ce titre, une enquête soutenue par le CNP et Orthorisq va être ouverte à tous les membres qui souhaitent s’investir et participer.  

Pour notre congrès 2024, nous maintenons le parcours par spécialité, même si la tentation a été grande de regrouper les conférences d’enseignement sur une matinée. 
En revanche, nous apporterons un soin particulier à éviter les chevauchements (pas de conférence d’enseignement en même temps qu’une table ronde ou une séance de communication particulière sur le même sujet) et nous allons assurer leur meilleur placement. De même, nous allons éviter autant que possible les communications simultanées sur un même sujet, mais la tenue du congrès sur 3 jours rend cette mission délicate.   
Les thèmes professionnels sont d’actualité et donneront lieu à deux tables rondes : la qualité de vie au travail et la gestion des complications en orthopédie traumatologie. Nous ne doutons pas de leur succès en ayant observé l’affluence au déjeuner-débat consacré aux complications lors du congrès 2023. Ces tables rondes seront interactives à partir de situations pratiques en s’inspirant de la forme des déjeuners-débats qui sont organisés et animés avec succès par Jean-Michel Lobry depuis 2 ans.
La nation invitée sera l’Algérie avec comme thème scientifique la tuberculose ostéo-articulaire. Hormis les centres spécialisés (CRIOAC) et les plus anciens d’entre nous, cette pathologie avait quasiment disparu. Cependant l’arrivée de migrants de régions endémiques avec une faible couverture vaccinale fait que beaucoup d’entre nous risquent d’être amenés à rencontrer cette pathologie. 
Deux symposiums seront présentés cette année avec des thèmes jamais abordés sous cette forme dans notre société : Les raideurs du genou post PTG (Bruno Miletic, Matthieu Ehlinger) et les Fractures péri-prothétiques sur implants articulaires du membre supérieur : épaule et coude (Pierre Mansat, Clément Tournier, Laurent Obert).
Les déjeuners-débats verront une nouveauté puisque l’un sera confié au CJO, les deux autres auront pour thème « la Certification » et « la gestion des données patients (Thème congrès 2025) ».  

Pour le congrès 2024, nous allons regrouper autour du bureau de la SOFCOT et du CJO et des stands des sociétés associées et partenaires, tous les espaces de discussion intégrant les déjeuners-débats et les espaces et équipes de « Doc en Stock » afin de créer une véritable zone de débat et d’échange. 
La cérémonie d’ouverture a été placée après les séances scientifiques le lundi à 17h30. Elle sera suivie d’un cocktail où nous espérons vous voir nombreux, participants et industriels. Les « Orthobattles » malgré un succès régulier seront remplacées au cours de cette soirée par une Battle « Juniors vs Séniors », les limites d’âge restant à définir…. Cette Battle sera suivie d’un moment convivial qui pourra ainsi « réconcilier » les plus jeunes et les plus anciens après ce challenge amical. 
Enfin, il faut amplifier et poursuivre nos synergies avec l’industrie et les tutelles avec qui nous devons avoir, compte-tenu de nos interactions réciproques, des relations apaisées, positives et vertueuses.
Le congrès sera le point d’orgue de cette année 2024, mais la vie du CNP-COT ne se limite pas à l’organisation du congrès, et beaucoup d’entre vous avec qui nous avons travaillé tout au long de l’année sur les différentes thèmes scientifiques et professionnels peuvent en témoigner. Nous espérons que ce congrès 2024 répondra aux aspirations de tous en privilégiant échanges et convivialité. Venez nombreux participer à la vie de notre société et devenez acteurs des changements de notre profession.

Henri Migaud
Président de la SOFCOT

Roger Badet
Président du CNP-COT

SUITE DU CONTENU ICI (ou à SUPPRIMER)

Envie d'en savoir plus ?
Suivez-nous